Le financement désordonné de l’économie à l’origine de la déflation, de l’inflation et des crises.

Couverture du livre Produit, Monnaie & Capital - Pierre Gueneau / Editions Mesnil - 2011

Le chômage involontaire permanent qui explose en temps de crise n’est pas une fatalité. Au-delà de l’insuffisante compétitivité des entreprises, les économies souffrent d’un mal plus profond encore dont l’origine se situe au cœur du système : leur financement est désordonné.

C’est que la vieille économie d’échange, produit contre produit, a changé de nature depuis Adam Smith et la première révolution industrielle. Une économie de production est apparue, fondée sur un circuit réel, monétaire et financier constitué des banques, des entreprises et des services producteurs.

Or un circuit ordonné a des contraintes strictes de fonctionnement, si l’on prétend au meilleur emploi possible des forces vives. Le paradigme actuel néoclassique et keynésien, qui inspire les régulateurs du monde entier, l’ignore.

En effet, pour les produits qu’elles offrent, les entreprises exigent systématiquement plus que les revenus émis dont elles sont la source naturelle et la demande est structurellement insuffisante. C’est une anomalie grave.

Il s’ensuit que le monde vit dans une déflation permanente que le système combat par une fuite en avant en pratiquant une politique monétaire expansionniste qui a pour but de susciter une demande additionnelle. Cette politique est soutenue par des émissions monétaires inflationnistes, des «  fausses monnaies légales » qui tôt ou tard surendettent jusqu’au krach les emprunteurs qui en bénéficient.

Lorsqu’en réaction, les émissions malsaines tendent à se réduire, les forces déflationnistes resurgissent de leur cache et le chômage explose.

Pour sortir de cette logique infernale, l’auteur donne les solutions. Elles sont fondées sur la théorie du circuit et de l’intégration de la monnaie, établie il y a un demi-siècle par Bernard Schmitt, grand économiste français. Ainsi, tous les espoirs sont aujourd’hui permis pour vaincre enfin ce fléau.

Lire en ligne

La taille du livre, nous oblige à le scinder en deux fichiers distincts. Ainsi, les pages 1 à 208 sont dans le premier fichier ci-dessous. Le deuxième fichier contient, de son côté, de la page 209 (chapitre 9) à la fin.

La table des matières de l’ouvrage se trouve en page 445 du livre, ce qui correspond à la page n°237 du 2ème PDF.

AVERTISSEMENT : Bien qu’en accès libre, cette publication reste la propriété intellectuelle de l’auteur. À ce titre, il est formellement interdit de la reproduire sous quelque forme que ce soit (imprimé, vidéo, enregistrement sonore…), ni de l’adapter, ni de la traduire sans l’accord explicite préalable de l’auteur. Des extraits courts et citations peuvent toutefois être utilisés dans le cadre universitaire, avec mention explicite de l’auteur.

Commander le livre